Publié le 25/09/2020 à 21:10 / Jean-Marc Emprin

Lutte contre la pandémie

De nouvelles mesures destinées à freiner la propagation du virus viennent d'être présentées par LionelBeffre, préfet de l'Isère.

Une approche adaptée aux différentes situations quant à la pression de la pandémie sous-tend les mesures prises par le préfet de l'Isère

On s'y attendait. Depuis mercredi et les dernières mesures de lutte annoncées par le ministre de la Santé pour lutter contre le Covid, le préfet a pris le temps de la réflexion pour adapter les mesures nationales au département de l'Isère.
Des mesures départementales complétées par des régles applicables aux zones les plus denses et les plus touchées ont été présentées vendredi soir. Elles sont valables pour une durée d'au moins 15 jours, amendables selon les situations dès que le besoin s'en fait sentir. « Nous faisons un point avec l'Agence régionale de santé tous les deux jours, explique, pédagogue Lionel Beffre. Si des mesures sont insuffisantes ou si d'autres ont besoin d'être adaptées parce que mal comprises, nous pourrons le faire très rapidement. »

Préserver l'économie et la pédagogie

L'exercice des pouvoirs publics est délicat. Préserver le fonctionnement de l'économie tout en luttant de manière efficace contre la propagation du virus qui explose désormais dans notre département. Le taux d'incidence (nombre de personnes malades )est passée de 6 pour 100 000 (début août) à 33 le 1er septembre et atteint désormais 119 pour 100 000. Le taux de positivité a été de 1%, puis 4,3% pour atteindre 10,2% le 25 septembre. En un mois le nobre de personnes en réanimation a été multiplié par 7 (de 3 à 21 personnes). En quinze jours, le covid a provoqué 14 décès alors que depuis le mois de juin, il n'y en avait plus.
Le préfet a donc découpé le département en trois zones concentriques : le département dans lequel des mesures de restrictions prennent effet dès lundi matin ; Des mesures supplémentaires applicables à la métropole de Grenoble (49 communes) entrant en application dès samedi 26 septembre 0 heure, complétées par des mesures lundi matin ; enfin une obligation généralisée du port du amsque sur tout le territoire des communes de Grenoble, Sain-Martin-d'Hères, Fontaine, Echirolles et Eybens, dès samedi 26 septembre.
Le préfet Beffre en appelle à la responsabilité de tous, notamment des jeunes, souvent porteurs, moins malades mais potentiellement vecteur de la maladie. « En protégeant vos proches plus âgés, c'est toute la société que vous protégez », lâche-t-il afin de convaincre une frange de la population plus ou moins encline à appliquer les mesures de prévention.

Jean-Marc Emprin

Le dispositif

Les mesures départementales
A compter du samedi 26 septembre 2020 à 00h00 :
- Les rassemblements organisés dans les établissements recevant du public de type PA, X, L et CTS ainsi que sur l'espace public sont limités à 1 000 personnes (hors équipe organisatrice, exposants et dispositifs de secours). Dans le cadre de ces évènements, les débits de boissons temporaires et les buffets sont interdits. Seule la restauration collective servie à table est autorisée dans le respect des mesures barrières, d'une limite de 10 personnes par table et d'un mètre minimum entre les tables.
A compter du lundi 28 septembre 2020 à 00h00 :
- Les évènements suivants : réunions amicales ou familiales (mariages, communions,...), soirées étudiantes, tombolas, évènements associatifs, anniversaires et lotos organisés dans un établissement recevant du public, notamment les salles des fêtes et salles polyvalentes (ERP de type L), sont limités à 30 personnes. Le respect des mesures barrières, dont le port du masque, et de la distanciation sociale d'un mètre minimum entre les personnes est obligatoire.

Les mesures supplémentaires applicables en zone d'alerte renforcée c'est-à-dire l'ensemble des 49 communes membres de Grenoble-Alpes Métropole :
A compter du samedi 26 septembre 2020 à 00h00 :
- Les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public (plages, places, parcs et jardins..) sont interdits, à l'exception :
des manifestations à caractère revendicatif qui ont fait l'objet d'une déclaration en préfecture (art. L.211-1 du code de la sécurité intérieure) ;
des rassemblements à caractère professionnel ;
des services de transports de voyageurs ;
des établissements recevant du public dans lesquels l'accueil du public est autorisé ;
des cérémonies funéraires ;
des visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle ;
des marchés, pouvant accueillir dans leur ensemble plus de 10 personnes, mais à l'intérieur desquels il convient de prévenir les regroupements de plus de 10 personnes.
- La musique amplifiée et la consommation d'alcool sur la voie publique sont interdites.
- Les salles de sport, gymnases et piscines (ERP de type X) sont fermés au public, à l'exception :
des groupes scolaires et activités sportives participant à la formation universitaire ;
des activités parascolaires et toute activité sportive de mineurs et périscolaires ;
des sportifs professionnels et de haut niveau ;
des formations continues mentionnées à l'article R.212-1 du code du sport ;
des activités sportives ou physique de plein air.
A compter du lundi 28 septembre 2020 à 00h00 :
- Les salles des fêtes et salles polyvalentes (ERP de type L) pour ce qui concerne les activités festives et associatives sont fermées au public.
- A partir de 22h00, les débits de boissons n'exerçant pas une activité de restauration à table sont fermés. Dans les autres établissements et à partir de 22h00, la vente de boissons n'est autorisée que dans le cadre d'une restauration servie à table dans le respect des mesures barrières, d'une limite de 10 personnes par table et d'un mètre minimum entre les tables.
Le port du masque de protection
A compter du samedi 26 septembre 2020 à 00h00, le port d'un masque de protection est obligatoire pour toute personne de 11 ans ou plus dans l'espace public, de 06h00 à 01h00 :
- dans les emprises des zones d'attente de transports collectifs (abribus, arrêts de tramway, gare routière...) ainsi que dans celles des centres commerciaux ;
- sur la voie publique dans un périmètre maximal de 25 mètres devant les entrées et sorties des établissements d'enseignement et les lieux d'accueil de mineurs (écoles, collèges, lycées, crèches, accueil périscolaire...) ;
- sur tous les marchés de plein air alimentaires et non alimentaires ainsi que dans les braderies, y compris les trocs, puces et vide-greniers ;
- sur l'ensemble du territoire des communes de Grenoble, Saint-Martin d'Hères, Fontaine, Echirolles et Eybens ;
- dansles périmètres des communes de Vienne et de Bourgoin-Jallieu tels que définis dans les cartes en annexe n°1 et 2 ;
- dans tous les espaces publics clos ou ouvert du campus universitaire de l'Université Grenoble-Alpes (UGA) selon le périmètre défini en annexe n°3 du présent arrêté, ainsi que sur l'emprise de la faculté de médecine et de pharmacie située sur le territoire de la commune de La Tronche ;
- à l'occasion de tous les rassemblements organisés sur la voie publique, telles que les foires, fêtes foraines...
L'obligation de port du masque de protection fixée par le présent arrêté n'est pas applicable aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires, définies en annexe du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020, de nature à prévenir la propagation du virus.
L'ensemble de ces mesures sont prises jusqu'au 10 octobre 2020.
Publicité
Annonces légales