Publié le 18/03/2020 à 14:45 / Isabelle Doucet

Covid-19

Le billet d'humeur de Samuel Vandaele, Président de Jeunes Agriculteurs. « L'épidémie actuelle montre que toute notre société doit entamer une mue vers un modèle plus solide en cas d'impact.»

Samuel Vandaele, président de Jeunes agriculteurs.

Dans un contexte de « guerre sanitaire », inédit pour notre pays, nous prenons conscience du caractère historique de la situation.

C'est pourquoi, Jeunes Agriculteurs appelle à la responsabilité de chacun pour respecter les consignes du gouvernement : prendre toutes les précautions sanitaires, généraliser le télétravail lorsque cela est possible, limiter les déplacements et les contacts à ce qui est nécessaire.

Un lien indéfectible entre agriculture et alimentation

Nous devons également prendre des mesures de responsabilité collective.

La décision a été prise, non sans difficulté, de reporter Les Toqués de l'Agriculture à 2021. Cet événement devait rassembler les Jeunes Agriculteurs de toutes les régions de France sur le parvis de l'Hôtel de Ville pour faire déguster leurs produits aux visiteurs, avec de grands chefs français.

Nous étions mobilisés depuis plus d'un an pour organiser cette magnifique rencontre, d'un type qui ne se produit qu'une fois tous les dix ans (Nature Capitale, La Grande Moisson...).

Nous sommes cependant conscients du risque sanitaire que cela représenterait, et nous ne souhaitons faire courir aucun risque à nos concitoyens.

Je félicite tout notre réseau engagé sur ce projet et les encourage à maintenir leur motivation pour l'année à venir.

A l'issue de la crise, nous vous donnerons rendez-vous pour ce moment de partage, de convivialité, d'échange avec nos concitoyens sur le lien indéfectible entre agriculture et alimentation.

Notre mission sociétale

Ce lien ne doit pas être oublié dans une société en crise.

Dans ces moments difficiles, deux choses sont prioritaires : la santé et l'alimentation.

Nous saluons le courage des professionnels de santé, qui chaque jour, se battent pour nous soigner.

Il faut également préserver et saluer les agriculteurs, dont le rôle va être essentiel. Dans cette période complexe pour notre pays, nous allons continuer à produire, à fournir des denrées alimentaires de qualité à nos concitoyens, car c'est notre devoir, notre mission sociétale !

Les agriculteurs sont les garants de notre pérennité alimentaire. C'est pourquoi l'Etat doit leur laisser la possibilité d'exercer leur fonction avec le plus de flexibilité.

Vers un modèle plus solide en cas d'impact

Jeunes Agriculteurs défend depuis des années une meilleure résilience des systèmes d'exploitation, pour mieux résister aux aléas économiques, sanitaires et environnementaux.

Je pense que nous avions un coup d'avance : l'épidémie actuelle montre que toute notre société doit entamer une mue vers un modèle plus solide en cas d'impact. C'est notre rôle, en tant que jeunes, d'envisager un avenir qui nous rassure.

La pérennité alimentaire, que j'évoquais, a été rappelée par le Président de la République dans son allocution du jeudi 12 mars : « Déléguer notre alimentation est une folie », nous prendrons « des décisions de rupture » afin de « reprendre le contrôle ».

Cette déclaration forte, doit pouvoir donner lieu à des décisions faisables sur le court-terme : refus des accords commerciaux comme le Ceta, garantie d'un revenu sécurisé pour les producteurs, défense d'un budget ambitieux pour une PAC centrée sur la sécurité alimentaire dans les négociations actuelles.

Une alimentation saine, sûre et durable

Mais c'est également la promesse d'une prise de conscience pour le long terme quant à notre modèle de société, et la place que nous accorderons à l'agriculture et à ses modes de production qui permettent d'avoir une alimentation saine, sûre et durable.

Jeunes Agriculteurs sera aux côtés de nos concitoyens et des pouvoirs publics, pendant cette crise mais également par la suite, pour travailler sur le modèle sociétal et agricole le plus adapté aux défis et aux attentes de demain.

Responsables aujourd'hui, par notre discipline individuelle et collective. Responsables demain en adoptant les « décisions de rupture » indispensables à notre sécurité et au renouvellement des générations en agriculture.

Samuel Vandaele, Président de Jeunes Agriculteurs

http://www.jeunes-agriculteurs.fr/billets-du-president/covid-19-lagriculture-a-vos-cotes-onvousnourrit/

Mots clés : SAMUEL VANDAELE PRESIDENT JA #ONVOUSNOURRIT AGRICULTURE ALIMENTATION BILLET
Publicité
Annonces légales