Publié le 25/02/2020 à 16:05 / Isabelle Doucet

Europe

Des discussions se poursuivent par ailleurs, notamment à l'initiative des Jeunes agriculteurs, pour trouver un accord plus large.

Le premier ministre, en visite au SIA,  a rencontré une position commune de la FNSEA, des JA, de la Conf' et de la CR sur le budget de la PAC.

A l'occasion de la visite du Premier ministre Edouard Philippe au Salon de l'agriculture le 24 février, les représentants des quatre principaux syndicats agricoles ont exprimé une position commune sur le budget de la PAC.

Les élus de la Confédération paysanne, de la Coordination rurale, de la FNSEA et des JA ont soutenu la position suivante : un objectif de 380 milliards d'euros pour la prochaine programmation et un refus en dessous de 375 milliards.

Cette expression commune qui fait suite à une réunion au ministère de l'Agriculture la semaine précédente sur la position qu'allait défendre le président de la République à Bruxelles pour le Sommet des 20 et 21 février.

« Nous partageons avec le gouvernement une ambition forte sur le budget de la PAC », explique le président des JA, Samuel Vandaele, à l'initiative de cette expression commune.

« C'est le plus petit dénominateur commun », résume de son côté le porte-parole de la Confédération paysanne, Nicolas Girod.

Des discussions se poursuivent par ailleurs, notamment à l'initiative des Jeunes agriculteurs, pour trouver un accord plus large, portant sur le contenu de la PAC. 

Avec Agra

Mots clés : EDOUARD PHILIPPE PAC BUDGET SALON AGRICULTURE PARIS CONFÉDÉRATION PAYSANNE COORDINATION RURALE FNSEA JA SYDICALISME
Publicité
Annonces légales