Publié le 25/02/2020 à 16:15 / Isabelle Doucet

Phytosanitaires

Les agriculteurs pourront traiter à une distance inférieure à 10 mètres sans être sanctionnés, indiquent les professionnels.

Les ZNT pourront bien être réduites avant validation d'une charte .

Lors de sa visite d'inauguration du Salon, le président de la République Emmanuel Macron aurait annoncé aux responsables agricoles et viticoles qu'ils peuvent compter sur une solution temporaire, en attendant l'élaboration des chartes de riverains, pour abaisser les distances de non-traitement jusqu'à 3 m, ont déclaré les dirigeants de la filière le 24 février au Salon.

À partir du moment où l'agriculteur utilise le matériel adapté (décrit dans l'annexe 4 de l'arrêté du 27 décembre 2019) et où une charte est déposée, mais non encore validée (il faut six mois pour une validation), les agriculteurs pourront traiter à une distance inférieure à 10 mètres sans être sanctionnés, a-t-on appris auprès de la filière.

Les professionnels se sont félicités de la sécurisation juridique de ce mécanisme prévu dans une instruction technique de la DGAL du 3 février.

Source : Agra

Mots clés : CHARTE EMMANUEL MACRON SIA ZNT SALON AGRICULTURE PARIS AGRICULTURE PRODUITS PHYTOSANITAIRES ZONE NON TRAITEE
Publicité
Annonces légales