Publié le 24/02/2020 à 17:50 / Isabelle Doucet

Retraites agricoles

Ll'Elysée reste ouvert à une revalorisation pour les retraités actuels.

Emmanuel Macron lors de sa visite au Salon de l'agriculture. Source : Elysée.

A l'occasion de sa visite au Salon de l'agriculture, le président de la République est revenu sur la demande du syndicalisme agricole d'étendre aux agriculteurs actuellement retraités le bénéfice d'une pension plancher à 85% du Smic.

« Tous ceux qui rentreront dans le nouveau système, contrairement à l'ancien, ils auront une garantie de retraite minimum. Est-ce que je peux vous dire : tous les (agriculteurs) retraités d'aujourd'hui peuvent rentrer ? C'est impossible. C'est impossible, parce que c'est (un coût de) 1,1 milliard », a répondu M. Macron.

Ce chiffre de 1,1 milliard correspondrait à une revalorisation des pensions des retraités actuels et de leurs conjoints, a précisé le chef de l'Etat.

« Si je dis ça pour les agriculteurs, qu'est-ce que je dis aux commerçants, aux artisans, aux indépendants qui sont exactement dans la même situation ? », a-t-il ajouté.

« Sur le passé, je ne peux pas dire : on ne va traiter que les paysans. C'est impossible (...) il faudrait traiter tous ceux qui ont été sur d'autres systèmes pour ramener tout le monde à 85 %. A ce moment-là, le coût il est très important. C'est plusieurs dizaines de milliards d'euros. »

Selon le cabinet du ministre de l'Agriculture, l'Elysée reste ouvert à une revalorisation pour les retraités actuels ; mais elle ne se ferait pas dans le cadre des projets de loi retraites en cours d'examen.

Elle pourrait intervenir dans le cadre du Projet de loi de finances 2021, à condition qu'une proposition « financée » lui soit faite. Les discussions pourraient débuter en juin 2020, ajoute-t-on.

Source : Agra

 

Mots clés : EMMANUEL MACRON PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RETRAITES AGRICOLES SALON DE L'AGRICULTURE SIA
Publicité
Annonces légales