Publié le 13/02/2020 à 08:45 / TD journaliste

Chiens de troupeaux



Des parlementaires proposent de «structurer» une filière chiens de troupeaux

A l'issue de quatre mois d'étude, les députés du groupe de travail chiens de troupeaux ont communiqué leurs propositions le 6 février, plaidant notamment pour davantage de formation et de suivi. La première proposition est de «structurer une filière chien de troupeaux», qui serait «garante de la sélection des chiens et de leur suivi» et encadrée par l'Institut de l'élevage. Cette filière exercerait un «recensement exhaustif des chiens de protection»; aujourd'hui, ce recensement est réalisé partiellement au travers des financements de chiens de protection (4231 chiens en 2019, contre 3864 en 2018). Pour les députés, cette filière doit aller du suivi du comportement des jeunes chiens avant leur départ en estive jusqu'à la gestion de la fin de vie de ces animaux. La deuxième proposition est de mieux former les éleveurs à l'utilisation des chiens de protection, tout au long de la formation initiale et continue. Le groupe de travail propose également un recensement national des incidents, une communication aux touristes sur les risques inhérents à la montagne et le rôle positif des chiens de protection. Enfin, il soulève la question de la responsabilité juridique lors des incidents impliquant des chiens, évoquant la possibilité «à approfondir» de la faire endosser, non plus par l'éleveur, mais par l'État.

 

Agrafil

Mots clés : ANIMAUX CHIEN DE TROUPEAU CHIEN DE PROTECTION
Publicité
Annonces légales