Publié le 06/11/2019 à 17:35 / Isabelle Doucet

Restauration hors domicile

Le texte en préparation vise à étendre cette disposition aux viandes ovines, porcines et de volailles.

Affichage de l'origine des viandes en restauration : décret bientôt envoyé à Bruxelles.

La concertation sur l'obligation de l'affichage de l'origine des viandes en restauration hors domicile (RHD) s'est déroulée le 29 octobre sous l'égide de la DGPE (ministère de l'Agriculture).

Un consensus se serait dégagé sur le projet de décret présenté à cette occasion par le ministère de l'Agriculture.

Actuellement, les restaurants ont pour seule obligation d'afficher l'origine des viandes bovines. Le texte en préparation vise à étendre cette disposition aux viandes ovines, porcines et de volailles.

« Le texte est prêt et doit maintenant être envoyé à la Commission européenne », explique-t-on chez Anvol (interprofession des volailles de chair).

Un calendrier qui devrait permettre de tenir le délai annoncé par le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume le 15 octobre, à savoir une application en avril 2020.

Afin de se conformer à la réglementation européenne, l'obligation d'affichage pour les viandes ovines, porcines et de volailles portera sur la mention « élevé et abattu » (sans indication du lieu de naissance).

« Nos adhérents souhaitent aller plus loin en affichant la mention "né, élevé et abattu", comme pour le bœuf », explique de son côté Marie-Cécile Rollin, la directrice de Restauco (réseau interprofessionnel de la restauration collective).

Source : Agra

Mots clés : COMMERCE COMMISSION EUROPEENE RESTAURATION HORS DOMICILE DECRET VOLAILLE PORC AFFICHAGE ORGINE DES VIANDES OBLIGATION
Publicité
Annonces légales