Publié le 30/10/2019 à 10:55 / Isabelle Doucet

Grandes cultures

Le colza est le plus touché.

Les chantiers de grandes cultures perturbés par la météo dans l'UE.

De mauvaises conditions perturbent les travaux de récolte et de semis dans l'UE, a indiqué le 28 octobre la Commission européenne, notant que le colza est le plus touché.

« Dans de nombreuses régions d'Europe, les agriculteurs ont eu du mal à récolter les cultures d'été et à semer les cultures d'hiver pour la prochaine saison, parce qu'il faisait soit trop sec, soit trop humide » du 1er septembre au 20 octobre, selon un bulletin du service de prévisions Mars.

Les îles Britanniques, une partie du Benelux, le nord de l'Allemagne, le Danemark et le sud de la Suède ont connu un excès de pluie, qui affecte surtout la récolte des betteraves, pommes de terre et maïs.

A l'inverse, la sécheresse a retardé les emblavements dans le nord de la France, en Allemagne, Roumanie, Bulgarie, Hongrie, Espagne, l'ouest de l'Ukraine: « Dans la plupart de ces régions, les pluies sont arrivées trop tard pour terminer les semis de colza dans les conditions optimales, ce qui pourrait entrainer une baisse des surfaces. »

La Commission révise par ailleurs ses prévisions de rendement à 7,57 t/ha en maïs (contre 7,63 t/ha en septembre), 71,3 t/ha en betterave (contre 72,2 t/ha), une culture en net décrochage par rapport à la moyenne sur cinq ans (-5,1 %).

Source : Agra

Mots clés : GRANDES CULTURES UNION EUROPENNE MAIS BETTERAVES COLZA POMMES DE TERRES RECOLTE SEMIS
Publicité
Annonces légales