Publié le 08/10/2019 à 15:55 / TD journaliste2

Santé

L'Anses recommande notamment de mieux informer sur les précautions d'emploi.

61% des détenteurs d'animaux domestiques (qui représentent près de la moitié de l'échantillon) traitent leur animal contre les puces et les tiques.

L'Anses a appelé le 7 octobre les Français à la vigilance, en publiant une photographie inédite des usages très répandus des pesticides domestiques.

Cette étude Pesti'Home, réalisée en 2014 chez 1 500 ménages de France métropolitaine, révèle que 75% d'entre eux ont utilisé au moins un pesticide dans les 12 mois précédents.

61% des détenteurs d'animaux domestiques (qui représentent près de la moitié de l'échantillon) traitent leur animal contre les puces et les tiques.

 

 

40% des ménages ont recours à des biocides contre les insectes volants et 28% contre les insectes rampants, 12% utilisent des répulsifs corporels contre les insectes. 22% des détenteurs d'un espace extérieur font appel à des herbicides, 20% à des produits contre les maladies des plantes.

L'Anses recommande notamment de mieux informer sur les précautions d'emploi, « clairement pas assez connues ».

Son étude montre que les utilisateurs ne savent pas assez comment se débarrasser des produits.

L'étude Pesti'Home visait notamment à avoir une meilleure évaluation des expositions et des risques potentiels pour la santé.

 

Source Agrafil
Mots clés : ANIMAUX SANTÉ HERBICIDE PESTICIDES SANTE DOMESTIQUE
Publicité
Annonces légales