Publié le 03/10/2019 à 16:05 / TD journaliste2

Sécheresse

D'ici la fin de l'année, entre 75 000 et 100 000 tonnes de fourrages seront échangées entre départements.

La FNSEA obtient la gratuité des péages pour les transports de fourrages.

« Nous avons obtenu la gratuité des péages pour les transports collectifs de fourrages », annonce Luc Smessaert (vice-président de la FNSEA) le 2 octobre.

Une décision entérinée lors d'une réunion au ministère des Transports le 1er octobre, en présence des sociétés d'autoroute, de la FNSEA et de l'APCA, indique le responsable professionnel.

Cette mesure serait ouverte jusqu'à décembre, d'après M. Smessaert, et des discussions sont en cours autour de sa rétroactivité.

Le dispositif retenu serait le même qu'en 2011, à savoir que les chambres d'agriculture seront en charge de la certification des cargaisons.

« Les sociétés d'autoroute ont bien joué le jeu », salue Luc Smessaert.

Le coût du transport représente « en moyenne 60 à 70 euros par tonne, dont environ 2 euros par tonne de péage », précise-t-il.

D'ici la fin de l'année, entre 75 000 et 100 000 tonnes de fourrages seront échangées entre départements dans le cadre des opérations de solidarité organisées par le syndicalisme majoritaire. Environ deux tiers de ces tonnages auraient déjà été convoyés. Mais il y a aussi « beaucoup d'échanges à l'intérieur des départements », précise M. Smessaert.

 

Source Agrafil
Mots clés : FNSEA SECHERESSE FOURRAGE TRANSPORT AUTOROUTE PEAGE GRATUIT
Publicité
Annonces légales