Publié le 30/09/2019 à 09:10 / TD journaliste2

En vrac



Un amendement adopté pour développer le vrac alimentaire dans les Siqo

Le 25 septembre au soir au Sénat, la discussion du projet de loi (PJL) sur l'économie circulaire a abordé le sujet du vrac alimentaire. Guillaume Gontard, sénateur de l'Isère rattaché au groupe communiste républicain citoyen et écologiste, a proposé et obtenu l'adoption d'un amendement. Cet amendement n° 221 demande que les cahiers des charges des Signes officiels de qualité (Siqo) prévoient la vente en vrac. « Il est regrettable qu'il ne soit pas systématiquement tenu compte de cette modalité de vente lors de l'élaboration des cahiers des charges des Siqo », a fait remarquer Guillaume Gontard. Or, « les produits sous Siqo sont recherchés par les consommateurs qui achètent en vrac, la qualité et l'origine étant les piliers d'une consommation responsable et durable. Cela se vérifie particulièrement pour les produits secs tels que les pâtes, le riz, les lentilles, les haricots, les fruits secs... La vente en vrac représente ainsi un important débouché pour les Siqo », a-t-il souligné.

 

source agrafil
Mots clés : SIQO ALIMENT VRAC VRAC ALIMENTAIRE PJL
Publicité
Annonces légales